Résidence sociale de 59 logements - Rue des Pyrénées (75)

Le bâtiment existant à requalifier est caractéristique des années 1960, où le béton brut a été laissé nu et apparent. Malgré la teinte grisâtre qu’ont pris les murs avec le temps, la façade révèle néanmoins peu de carences dans sa conception. Le système « combinatoire » des éléments préfabriqués anime assez bien les façades de l’immeuble sur la rue des Pyrénées et sur le jardin. De cette analyse, et dans le respect de la mémoire collective du quartier, les façades ont été restaurées à l’identique.


Répartir les logements dans le bâtiment relevait d’une certaine « alchimie ». Pour répondre à la fois au programme de travaux et à l’objectif financier. La trame « structurante » existante a été le support constitutif de notre réflexion. Sur la base de 3 logements existants, nous pouvons en créer 2 (T1).

 

L’entrée exigüe, entre deux rampes d’accès parking au RDC, rend impossible la mise en place des services de la résidence sociale en rez de chaussée. Un projet d’extension au sommet de l’immeuble permet non seulement d’adjoindre 8 logements supplémentaires mais rend aussi possible l’implantation des services nécessaires à l’exploitation de la résidence. De part sa « situation exceptionnelle », sur la butte de Belleville, les résidents bénéficient d’un panorama exceptionnel sur Paris.

Fiche technique du projet

  • Restructuration lourde de 1350 m2 sdp

  • Surélévation de 2 étages pour 426 m2 de sdp supplémentaire

  • Création d’une salle ERP de 5eme catégorie au R+8

  • Pose de capteurs thermiques : pour 30% de production en eau chaude sanitaire

  • Ossature métallique

  • Cassette aluminium

  • Remplacement menuiseries ext.

  • 77.5 KWh EP/m2.an - Certification cerqual PHE - Plan Climat - BBC Effinergie rénov.

Maitre d'ouvrage: Toit & Joie (Paris)

Surface: 1 776 m2

Cout de l'opération: 3 200 000 €

Calendrier: Livraison 2017

Programme: Restructuration d’un ancien foyer emmaus de 69 chambres en une résidence sociale de 59 logements à paris