Etude de capacité résiduelle et renouvellement architectural et urbain - Bagneux (92)

Domaxis, premier bailleur social de la commune de Bagneux a missionné notre agence d’architecture pour connaitre les orientations d’aménagement suceptibles d’y être développées sur son patrimoine bati. Le grand ensemble, symbole de l’urbanisme de 1960, souffre aujourd’hui d’une image dévalorisée, voire stigmatisée.

Son renouvellement urbain devra nécessairement passer par la diversification des profils des résidents et permettra de désenclaver ce quartier en les réinsérant dans une trame urbaine cohérente.


Le projet répond à une logique de composition de l’espace clairement identifiable. Il s’agit d’une logique d’ensemble continue, organisée autour d’un parc privatif, véritable frontière entre les immeubles barres et les nouvelles constructions.De nouveaux immeubles (logement en accession sociale) sont implantés selon une trame orthogonale et leurs orientations varient entre NO/SE ou NE/SO. La résidence se retrouve partagé entre des entités dédiées à la voiture (voies créées), des entités dédiées au piéton et des bâtiments avec parfois un espace attenant fermé.

Fiche technique du projet

 

Maitre d'ouvrage: Domaxis (Paris)

Surface: 19 300 m2

Cout de l'opération:

Calendrier: Études non suivies d'exécution

Programme: Etude de capacité  architecturale et urbaine sur le devenir du quartier «La Madeleine» - Bagneux (92) - assiette foncière de 6 hectares